Brand Content : il est temps de se mettre à la vidéo !

Julie Geoffroy Development Director Interface Tourism
On réagit… Au poids du tourisme dans le PIB des destinations
17 mai 2017
Raphaëlle Amaudric Account Director
Récit – Don’t mess with Texas!
27 juin 2017
Voir tout

Brand Content : il est temps de se mettre à la vidéo !

Marie Sauvestre Social Media Manager

Brand Content : il est temps de se mettre à la vidéo !

Ça n’aura échappé à personne : les vidéos ont pris une place monumentale sur nos réseaux sociaux, surtout au cours de l’année 2016. Alors qu’on se contentait essentiellement de YouTube auparavant pour consulter ce type de contenus, nous sommes aujourd’hui exposés à des vidéos partout, et sous tous les formats. Et il suffit de regarder son fil d’actualité Facebook pour comprendre que c’est une tendance qui prend de plus en plus d’ampleur. Si une image vaut mille mots, une vidéo permet de dire bien plus de choses en peu de temps, et les marques comme les réseaux sociaux l’ont bien compris.
Les marques ne peuvent plus passer à côté, et encore moins dans le tourisme ! On le sait, il n’y a rien de mieux que des images pour promouvoir une destination. La vidéo est aujourd’hui la façon la plus efficace pour faire découvrir des paysages, des cultures et des expériences au plus grand nombre. En 2015, une étude montrait déjà que parmi 409 “travel enthusiasts”, 87% étaient d’accord pour dire que regarder une vidéo avait beaucoup plus d’influence sur le choix de leur destination que la lecture d’un article. Et 50% avaient cherché des informations sur une destination après avoir été exposés à une vidéo.  Ceci n’inclut pas que les vidéos institutionnelles, mais aussi celles produites par des influenceurs. A vrai dire, il est dorénavant bien assimilé que l’on préfère les vidéos produites par des personnes tierces pour leur apparente indépendance. Des influenceurs comme Vizeo, World Else ou encore Clo et Clem ont fait de la vidéo partie intégrante de leur travail, chacun avec leur propre style, du vlog à la vidéo esthétique et contemplative.

Voyage et VidéoAujourd’hui, les vidéos ne sont pas que sur Facebook et YouTube. Si les « stories » étaient auparavant disponibles sur Snapchat seulement, Facebook n’a pas tardé à riposter en les intégrant à Instagram, puis WhatsApp pour quelques jours, et depuis peu sur ses applications Facebook et Messenger. Autant de lieux où l’utilisateur peut partager des moments en photos, et surtout via de courtes vidéos.

Une tendance qui contribue à alimenter le « snacking content ». Force est de constater que nous ne nous arrêtons pas de façon systématique sur les publications qui passent devant nous et qu’on a tendance à zapper toujours un peu plus vite. Aujourd’hui, il est indispensable de penser « zapping » lorsque l’on prépare des contenus qui seront partagés sur les réseaux sociaux. Formats courts, percutants, avec sous-titres, mais pas trop non plus… Les contraintes sont nombreuses pour capter l’attention des zappeurs ! Saviez-vous par exemple que l’utilisateur Facebook sur mobile ne passe en moyenne que 5.7 secondes sur une vidéo ? Pour une destination, il est indispensable de trouver un équilibre entre ce qui fera que l’on s’arrête  sur la vidéo et la quantité d’informations qu’on veut y voir figurer. Difficile cependant de montrer la beauté des paysages, de transmettre une culture ou des émotions, dans une capsule de quelques secondes seulement…

Jetlag de « Démotivateur », un média qui repose sur le « content snacking » 

Toutes ces contraintes et utilisations font qu’il est indispensable de maîtriser les codes pour que les coûts engendrés soient rentabilisés, ce qui explique pourquoi les destinations sont encore trop peu à utiliser de façon régulière ce type de formats. Cependant, avec un peu de pratique et de temps, il est possible d’intégrer la création de ces contenus à sa stratégie, tout en limitant les frais. Si faire appel à un professionnel est indispensable pour des vidéos de qualité utilisées le temps d’une campagne, il est cependant facile de réutiliser des images déjà existantes pour produire des capsules qui viendront répondre à la fois aux contraintes de captation de l’attention et celles d’algorithmes qui favorisent les vidéos, et de varier les types de contenus que vous créez et partagez. Un petit exemple avec l’office de tourisme de Singapour, pour lequel notre équipe a intégré de courtes capsules dans nos calendriers éditoriaux :

Ou beaucoup plus simple, le format « slideshow » classique de Facebook qui permet de passer plusieurs photos sous le format vidéo, et donc de bénéficier des faveurs de l’algorithme de Facebook ! Exemple de l’office du Cap Cotentin, l’un de nos plus récents clients :

 

Ce n’est que le début, et nous savons que les contenus vidéos vont se développer de plus en plus. Entre la démocratisation des vidéos 360°, des live, des live 360 et de la réalité augmentée, l’expertise demandée va être de plus en plus pointue, et l’expérience proposée de plus en plus immersive ! Nous serons bientôt les héros de vidéos qui ne se contenteront plus de raconter une histoire, mais nous intégrerons pleinement à celles-ci pour inspirer toujours plus. On a hâte !

Marie Sauvestre-8176-HD N&B

Marie Sauvestre

Social Media Manager

Envoyer un email

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×